Adèle Exarchopoulos nYe : Voici la vidéo très osée qui fait toujours polémique

Adèle Exarchopoulos, la charismatique actrice de La Vie d’Adèle est au cœur d’une vidéo sen$uelle avec son compagnon Jérémie Laheurte, devant la caméra de Louis de Caunes, pour le groupe formé par Paul Prier et Bastien Doremus.

Rien de mieux pour se faire connaître que de sortir l’artillerie lourde. Et quant celle-ci prend les formes sensuelles et généreuses de l’interprète de La Vie d’Adèle, le film d’Abdellatif Kechiche qui a obtenu la Palme d’or en 2013, cela fait quelques étincelles.

En effet, le duo pop Toys, mené par les Parisiens Paul Drier et Bastien Doremus, a eu la bonne idée d’inviter Adèle Exarchopoulos et son compagnon Jérémie Laheurte, mannequin et comédien d’ailleurs rencontré sur le tournage du film de Kechiche, dans le clip de son dernier titre Fire.

 

 

Une vidéo qui fait d’ailleurs quelques flammes. Adèle Exarchopoulos et Jérémie Laheurte y incarnent, devant la caméra de Louis de Caunes, le fils du présentateur Antoine de Caunes, un couple qui fait l’amour de manière passionnelle.

Les étreintes se transforment en griffures. De l’ennui naît le désir. Les deux sont habités d’un feu ardent qui sied bien au titre, à la pop mélancolique. Fire comme le feu , c’est le sentiment dégagé par le couple vraiment en chaleur dans ce clip où l’actrice apparait presque nue.

Au magazine britannique i-D, Louis de Caunes a expliqué que «le film évoque à la fois la naissance de l’amour et les sentiments intenses et contradictoires qu’on peut connaître au début d’une relation».

Le vidéaste avait déjà travaillé avec Toys auparavant, pour le court-métrage Haut Vol, qui mettait en valeur la grâce du ballet de l’Opéra de Paris, de la scène aux toits du bâtiment, le tout en collaboration avec le directeur de l’institution et chorégraphe Benjamin Millepied.

LIRE AUSSI  Burna Boy très recherché par la police : La star accusée d'avoir …

Fire est extrait de l’EP du même nom, premier de la discographie de Toys et paru en juillet.

Regardez la vidéo sur YoutTube ICI

 

Adèle Exarchopoulos s’est fait connaitre par « La Vie d’Adèle »

Révélée par « La Vie d’Adèle », la Palme d’or de 2013, la comédienne est à l’affiche de deux films présentés à Cannes, « Les Cinq Diables », de Léa Mysius, et « Fumer fait tousser », de Quentin Dupieux.

Près de dix ans après avoir fait sensation devant la caméra d’Abdellatif Kechiche, le prodige de 28 ans, toujours avide de nouveaux défis, montre toute l’étendue de son jeu.

Rien n’est plus vilain que la plage de Cannes pendant le Festival. Le sable est couvert de barnums décorés de logos de sponsors. Une musique lounge couvre en permanence le bruit des conversations et des interviews.

Mais ce jeudi 23 mai 2013, sous l’une de ces tentes, des dizaines de journalistes et photographes se pressent, cachant le mauvais goût du décor. Leurs cris couvrent le son diffusé par les baffles du sound system.

Tous les regards sont tournés vers un réalisateur et ses deux actrices : Abdellatif Kechiche, Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos.

La veille au soir, dans la foulée de la projection de presse de leur film, La Vie d’Adèle : chapitres 1 et 2, les conversations étaient enflammées. Personne ne semble sorti indemne de ce récit en trois heures d’une relation amoureuse entre deux jeunes femmes.

LIRE AUSSI  Divorce : Combien doit payer Will Smith à Jada Pinkett ?

Adorateurs comme détracteurs s’enflamment pour cette fresque d’une passion, de la rencontre timide à la rupture tragique, en passant par le sexe le plus cru et les sanglots morveux.

Tous commentent les visages saisis en gros plan des deux comédiennes : Léa Seydoux, 28 ans, qui a déjà tourné avec Christophe Honoré, Benoît Jacquot, Woody Allen et Quentin Tarantino, et Adèle Exarchopoulos, une inconnue de 19 ans.

 

https://youtu.be/I46FzNqIY0c

 

Dans les colonnes de Paris Match, l’actrice de 27 ans Adèle Exarchopoulos s’est confiée sur sa vie de mère célibataire et son quotidien auprès de son fils de 4 ans qu’elle élève seule. La belle brune assure pouvoir compter sur l’aide de ses proches et notamment de sa meilleure amie, Leïla Bekhti !

Adèle Exarchopoulos a beau n’avoir que 28 ans, la comédienne a déjà à son actif une très belle filmographie ! L’actrice a même obtenu la consécration en 2013 avec La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, et depuis, la jolie brune figure parmi les actrices françaises les plus demandées à l’étranger.

Mais il est un autre rôle dans lequel la jeune femme s’épanouit particulièrement, c’est celui de maman. Elle explique d’ailleurs que la maternité a changé sa vie, et on peut aisément le comprendre, car elle est devenue maman à 23 ans, au moment où d’autres se consacrent à leurs premières histoires et/ou au développement de leur carrière.

« À partir du moment où je suis devenue mère, je me suis mise à m’inquiéter pour mon fils, et je me suis dit que j’avais perdu l’insouciance », racontait-elle notamment aux Inrockuptibles en décembre dernier.

LIRE AUSSI  Une femme mangée par ses 20 chats après s'être effondrée dans sa maison

Dans les colonnes de Paris Match en kiosque ce mercredi 12 mai, la comédienne évoque sans fard son quotidien de mère célibataire. Adèle Exarchopoulos confirme ainsi être séparée du rappeur Doums, avec qui elle a eu son fils Ismaël.

 

Adèle Exarchopoulos : Une maman célibataire épanouie

L’ancienne compagne du proche de Nekfeu a expliqué vivre seule avec son fils, même si l’enfant voyait son papa. Mais elle a également dévoilé que la maternité si jeune provenait d’un réel choix.

« Je n’oserais pas me plaindre, a-t-elle assuré. D’autant que c’était un choix pour moi de devenir maman à 23 ans. Un désir d’amoureuse d’abord, puis de transmission. J’avais envie de partager. Je viens d’une famille nombreuse, c’était une évidence pour moi », s’est-elle justifiéeEt de compléter : « Aujourd’hui, j’ai l’impression de grandir en même temps que mon fils. C’est ma meilleure histoire d’amour« .

L’actrice ne joue pas les pleureuses sur son sort, bien au contraire !

« Je me sens privilégiée par rapport à une maman de quatre enfants qui est seule et prend le RER. Moi, je vis seule avec mon fils, mais il voit son papa, j’ai mon père qui m’aide. J’habite dans l’immeuble de ma meilleure amie, qui m’aide beaucoup aussi… », a-t-elle expliqué.

Et cette meilleure amie n’est autre que Leïla Bekhti, l’actrice et épouse de Tahar Rahim, elle aussi mère de famille.