Aya Nakamura et son partenaire risquent la prison : Les deux sont placés en garde à vue

La chanteuse Aya Nakamura et son partenaire Vladimir Boudnikoff ont été placés en garde à vue pour « violences réciproques sur conjoint », révèlent ce mercredi 10 août les sources officielles et des médias comme BFMTV.

 

 

Tous deux ont été interrogés samedi au commissariat de Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis à la suite de faits qui se seraient déroulés à leur domicile.

 

 

Après plusieurs heures d’interrogatoire, ils sont repartis libres. Ils seront jugés en novembre par le tribunal correctionnel de Bobigny pour violences par conjoint avec ITT de moins 8 jours.

 

 

D’après les premiers éléments de l’enquête, le couple a fait appel aux policiers à la suite d’une dispute qui était devenue houleuse.

LIRE AUSSI  Aya Nakamura risque jusqu'à 10 ans de prison : La police a trouvé des choses compromettantes chez elle

 

« Il n’y a pas eu vraiment de coups, il n’y a pas eu d’étranglement, on est plus sur des dégradations d’objets », a indiqué cette source, précisant qu’ils ont été légèrement blessés.

 

Le couple risquerait la prison 

 

Lorsqu’ils sont commis par le conjoint ou le concubin ou le partenaire lié à la victime par un pacte civil de solidarité, les  » violences réciproques sur conjoint  » sont punies de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.