Brittney Griner a plaidé coupable pour trafic de drogue

La star américaine du basket-ball, Brittney Griner a finalement plaidé coupable au deuxième jour du procès pour des accusations de trafic de drogue présumé, ont annoncé les avocats de Griner jeudi 7 juillet.

Alors que Griner a plaidé coupable, elle a déclaré qu’elle n’avait aucune intention de commettre un crime, a rapporté jeudi l’agence de presse russe RIA Novosti.

Griner, 31 ans, qui a joué en Russie pendant l’intersaison de la Women’s National Basketball Association (WNBA), a été arrêtée le 17 février dans un aéroport de Moscou, une semaine avant que la Russie n’envahisse l’Ukraine.

Les autorités russes ont affirmé qu’elle avait de l’huile de cannabis dans ses bagages et l’ont accusée de contrebande de quantités importantes d’un stupéfiant, une infraction passible de 10 ans de prison.

LIRE AUSSI  Intimidations, Escroqueries, Traîtrises...Toute la vérité derrière la saga des frères POGBA

La prochaine audience aura lieu le 14 juillet

La star américaine du basket-ball Brittney Griner plaide coupable devant un tribunal russe pour avoir transporté une substance médicamenteuse interdite

Selon RIA Novosti, Griner a déclaré au tribunal par l’intermédiaire de son interprète qu’elle n’avait pas l’intention de transporter des bagages avec de l’huile de haschisch, mais que cela était dû au fait qu’elle « avait fait ses bagages à la hâte ».

« Mme Griner dit qu’elle plaide coupable. Elle n’avait aucune intention de transporter de la drogue, aucune intention de commettre un crime, car elle emballait [ses bagages] à la hâte », a déclaré son interprète devant le tribunal, a rapporté RIA Novosti.

Selon une source proche de Griner, la décision de plaider coupable a été prise par elle seule. Mais ces dernières semaines, Griner, sa famille, ses avocats et ses experts ont longuement discuté de cette décision, affirmant qu’un plaidoyer pourrait finalement entraîner une peine plus courte.

LIRE AUSSI  Mariam Touré : La Miss Guinée au cœur d'un scandale avec sa co-épouse après son mariage avec Sékouba Mara

Le président américain Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris se sont entretenus par téléphone mercredi avec l’épouse de Brittney Griner, Cherelle. Griner a écrit dans une lettre remise à Biden lundi qu’elle craignait d’être détenue indéfiniment en Russie.

Interrogée par des journalistes à l’extérieur du tribunal si Griner peut contacter sa femme, l’avocate de Griner, Maria Blagovolina, a déclaré :

«Cela peut se faire sous la forme d’un appel. Malheureusement, étant donné que Brittney va maintenant au tribunal, c’est logistiquement difficile à organiser.

Parce que Griner se rend au tribunal depuis son centre de détention au nord de Moscou ou qu’elle est détenue au centre de détention de Khimki par le tribunal, Blagovolina a ajouté que « nous n’avons pas encore été en mesure de l’organiser techniquement ».