Courtney Clenney : Vidéo de la star OnlyFans portant des coups à son petit ami assassiné

Deux mois avant d’assassiner son petit ami, le mannequin et homme d’affaires nigérian Christian Obumseli, Courtney Clenney agée de 26 ans, l’a brutalement attaqué dans un ascenseur.

Dans une vidéo publiée cette semaine par les procureurs dans le cadre des preuves qu’ils ont trouvées pour arrêter Courtney suite à la mort de Christian, elle a été filmée en train de gifler, de donner des coups de poing et de lui tirer les cheveux alors que le jeune homme de 27 ans tentait désespérément de repousser son attaque.

Deux mois plus tard, le 3 avril 2022, Courtney a poignardé Christian à mort avec un couteau dans leur appartement de luxe à Miami. Les deux étaient ensemble depuis deux ans.

Elle a alors revendiqué la légitime défense et a été libérée. Mais les procureurs ont récemment trouvé des preuves suggérant le contraire. C’est même sa mère qui lui a demandé de revendiquer la légitime défense.

Elle a été officiellement arrêtée et a été accusée de meurtre .

Lors d’une conférence de presse jeudi après-midi 11 août, la procureure de l’État de Miami-Dade, Katherine Fernandez Rundle, a révélé des preuves choquantes dans l’affaire contre Clenney, affirmant qu’Obumseli avait été victime de violences domestiques qui l’ont finalement tué. 

LIRE AUSSI  Trey Songz aurait-il vraiment violé la basketteuse Dylan Gonzalez ? La star répond enfin

 

Fernandez Rundle a montré des images de surveillance d’une altercation dans l’ascenseur de l’immeuble de luxe où vivait le couple qui a eu lieu plusieurs semaines avant l’incident au couteau.

 

Voir la vidéo du mannequin Onlyfans, Courtney Clenney attaquant son petit ami nigérian-américain Christian Obumseli dans un ascenseur des mois avant qu'elle ne l'assassine

 

Dans la vidéo, Clenney, vêtue d’un haut de soutien-gorge blanc et d’un pantalon de détente à carreaux, pousse, bouscule et saute sur Obumseli, qui porte un t-shirt bleu et un pantalon de survêtement noir. 

 

Il tend les bras et lui tourne le dos pour appuyer sur les boutons du panneau de l’ascenseur. À un moment donné, il semble la mettre brièvement dans une prise de tête, puis lui pousse le visage avec sa main.

Fernandez Rundle a affirmé que la vidéo montrait « l’accusé attaquant agressivement Christian », ajoutant :

 

 « Je pense que [la vidéo] était un moyen descriptif de montrer quelle était la relation et qui était l’agresseur. »

En projetant une illustration d’un couteau de cuisine sur un écran, Fernandez Rundle a expliqué que le 3 avril, Clenney a poignardé Obumseli avec une lame de six pouces qui a pénétré trois pouces dans sa poitrine et a percé son artère sous-clavière, le tuant. 

LIRE AUSSI  Séparation de Piqué et Shakira : La fortune en millions que les 2 stars devraient partager

 

Elle a déclaré que le médecin légiste avait découvert que la blessure avait été causée par un coup vers le bas dans la poitrine d’Obumseli, contredisant l’affirmation de Clenney selon laquelle elle avait lancé le couteau sur Obumseli à environ 10 pieds de distance. 

 

Au-delà de cela, a déclaré le procureur, il n’y avait aucun signe sur le corps de Clenney qu’elle avait été blessée lors de l’altercation avec Obumseli, bien qu’elle ait dit à la police qu’il l’avait poussée contre le mur par le cou, puis l’avait poussée au sol.

Les autorités pensent que Clenney a poignardé Obumseli entre 16h33, lorsqu’il est arrivé à la maison avec des sandwichs, et 16h57, lorsqu’elle a appelé le 911. 

 

Ils ont ajouté que Clenney avait été au téléphone avec sa mère au moment du coup de couteau. Sa mère a déclaré aux autorités qu’elle avait entendu le couple se disputer alors qu’elle parlait avec sa fille. 

LIRE AUSSI  Tennis: Roger Federer en larme, aux côtés de Rafael Nadal

 

Environ 10 minutes avant que Clenney n’appelle le 911, la direction de l’immeuble a appelé la police pour les alerter d’une perturbation dans l’unité de Clenney et Obumseli. 

 

Lors de l’appel au 911 de Clenney, a déclaré Fernandez Rundle, Obumseli pouvait être entendu en arrière-plan en disant à plusieurs reprises qu’il était en train de mourir et qu’il perdait la sensation dans son bras. 

 

On pouvait entendre Clenney dire : 

 

« Je suis vraiment désolé, bébé. »

Leurs amis ont peint une image de Clenney comme une partenaire agressive avec des antécédents de violence présumée envers d’autres hommes avec qui elle était sortie et qui plaisantait sur son personnage de « petite amie toxique » comme excuse.

Les autorités sont en train d’extrader Clenney d’Hawaï vers Miami. Elle n’a pas encore comparu devant un juge.

Regardez la vidéo ci-dessous…