Connectez-vous avec nous

Sports

Dossier Mbappé : Florentino Pérez dit ses vérités au président Macron

Publié

on

Mbappé Florentino Pérez Macron

Le président du Real Madrid Florentino Pérez n’a toujours pas digéré le volteface de Mbappé pour dire non à son club Réal Madrid et prolonger au PSG .



Il a délivré une longue interview ce mercredi, auprès de la télévision espagnole. Il revient notamment sur le transfert avorté de Kylian Mbappé et le rôle du président français Emmanuel Macron.

Sa parole était très attendue. Ce mercredi, très tard dans la soirée, le président du Real Madrid Florentino Pérez était effectivement l’invité de l’émission El Chiringuito.

L’occasion de revenir sur la non-arrivée de Kylian Mbappé à la Maison Blanche. Il y a quelques semaines, l’attaquant français de 23 ans a fait le choix très fort de prolonger son contrat au Paris Saint-Germain, jusqu’en 2025. De quoi rendre amer le dirigeant madrilène.

« Ce Mbappé n’est pas le Mbappé que je voulais », a d’emblée tranché Florentino Pérez, questionné sur son envie de voir un jour le champion du monde 2018 à Madrid.



« Mais s’il change … La vie prend mille tournures, a-t-il repris. Je pense qu’ils l’ont rendu confus et il est très jeune. Je lui souhaite le meilleur, je ne veux rien de mal pour lui. Mais j’ai cru au rêve. (…) Les Madridistas seront déçus, mais le Mbappé qui voulait venir au Real Madrid n’était pas ce Mbappé. (…) Il me l’a annoncé dans un message et je lui ai souhaité bonne chance. Mais à ce moment-là, nous n’étions plus intéressés. Aucun joueur de l’histoire du Real Madrid n’a jamais été au-dessus des autres », a assuré le patron de la Casa Blanca.

Et pour montrer son désaccord avec le président Macron , il a déclaré :

« Je n’imagine pas le Roi d’Espagne appeler un joueur »


« Nous avons vu que cela avait changé, a-t-il enchaîné. Ils (le PSG) lui avaient pratiquement proposé d’être le leader, non seulement d’une équipe de football, mais aussi de la direction. Là, on a vu que ce n’était pas le Mbappé qu’on voulait faire venir, mais que sous la pression il avait changé ses rêves. Si un gamin est convoqué par le président de la République, bien sûr ça le touche », reconnaît l’Espagnol, en référence au rôle joué par Emmanuel Macron dans la prolongation de Kylian Mbappé dans la capitale.

Et Pérez de poursuivre sur l’offre économique du PSG pour sa star :



« Nous ne le saurons pas, mais je pense que la pression qui aurait pu l’affecter le plus est la politique. Cela, plus l’argent et le leadership sportif, l’a fait changer d’avis. Il a eu du mal. Quand on entre dans une situation de panique, on essaie d’en sortir le plus vite possible. Cela n’a aucun sens. Je n’imagine pas le Roi d’Espagne appeler un joueur. (…) Cela l’a beaucoup influencé », a terminé par estimer le président du Real Madrid.

Continuez à lire
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :