Élisabeth Borne lesbienne ? Voici la réponse étrange de la Première ministre française

Les questions incessantes sur le sexe du partenaire ou l’orientation sexuelle d’Élisabeth Borne la première ministre française sont désormais bouclées par la concernée elle-même. 

Alors que certaines rumeurs ont laissé sous-entendre qu’elle avait eu une histoire avec une femme dans le passé , ce qui ferait d’elle une lesbienne ; Élisabeth Borne a mis les choses au clair à ce sujet au cours d’une interview accordée au magazine Têtu, comme l’ont rapporté nos confrères du Monde.

Il est temps de mettre les points sur les « i ». Depuis sa nomination à la tête de Matignon, Élisabeth Borne est au cœur de toutes les attentions. D’un naturel très discret, la Première Ministre ne s’épanche que très rarement sur sa vie privée.

 

Élisabeth Borne n’est pas une lesbienne 

Si elle s’est autorisée quelques confidences sur sa jeunesse, la successeur de Jean Castex fait de sa vie sentimentale son jardin secret. Dès lors, certains bruits de couloir ont commencé à circuler à ce sujet, comme l’ont révélé nos confrères du Monde, ce lundi 8 août.

LIRE AUSSI  #PortaPotty : Les photos de Benoit Dubois, Sarah Martins, Manon Tanti, Milla Jasmine et Laura Lempika répandues sur la toile

 

« Le magazine gay Têtu, auquel elle a accordé un entretien avant de partir en vacances, a mis les pieds dans le plat, l’interrogeant sur ces ‘rumeurs’ qui ‘prétendent’ qu’elle aurait été ‘en couple avec une femme' », ont-ils relaté. Et la cheffe du gouvernement n’a pas tourné autour du monde pour démentir ce ragot. « Si c’est le cas, je ne vois pas pourquoi je ne l’aurais pas dit », a-t-elle assuré.

 

Peu bavarde au sujet de ses histoires de cœur, Élisabeth Borne est sortie récemment de sa réserve habituelle pour évoquer son compagnon, dans une interview très intimiste accordée au Elle Magazine, en juillet dernier.

LIRE AUSSI  Idan Ohayon : La star de TikTok israélienne est décédée

Une relation que le bras droit d’Emmanuel Macron souhaite absolument préserver comme elle l’a confié à une élue.

« Écoute, j’ai un mec, je le vois de temps en temps, mais je ne veux pas qu’on l’emmerde ! », ont rapporté nos confrères du Monde. À travers sa réponse, Élisabeth Borne semble suivre à la lettre le fameux adage : « Pour vivre heureux, vivons cachés. »

Élisabeth Borne : ses rares confidences sur son compagnon

Si Jean Castex n’a pas hésité à prendre la pose avec son épouse Sandra dans les jardins de Matignon, Élisabeth Borne n’offrira pas un joli portrait au côté de son compagnon. Et pour cause.

L’ancienne Ministre du travail souhaite absolument le protéger de cette médiatisation, comme elle le confiait dans les colonnes de ELLE.

« Quand vous voyez la façon dont votre vie privée peut être fouillée, avec des articles qui citent le nom du père de mon fils, dont je suis divorcée… », a-t-elle déclaré. Avant de poursuivre : « Je n’habite pas avec mon compagnon qui vit en partie en Bretagne, et je n’ai pas du tout envie de l’exposer ».

 

Malgré les critiques, qui la jugent froide, rigide ou encore trop « techno », Élisabeth Borne reste une personne simple. C’est en tout cas ce qui ressort de ses loisirs. La Première ministre se contente de petits plaisirs : « Retrouver mes amis, voir mon compagnon, mon fils… Ce n’est pas beaucoup arrivé récemment ! Et courir une fois par semaine. C’est indispensable », a-t-elle livré à nos confrères. Des moments