Elon Musk statue sur le retour de Donald Trump sur Twitter

L’actuel homme le plus riche du monde Elon Musk a déclaré qu’il annulerait l’interdiction de Twitter de l’ancien président Donald Trump. Le nouveau propriétaire de Twitter a critiqué la plateforme de microblogging pour avoir suspendu définitivement Trump. S’exprimant lors d’une conférence le mardi 10 mai lors de l’événement Future of the Car à Londres, Musk a déclaré :

« Je pense qu’il n’était pas correct d’interdire Donald Trump, je pense que c’était une erreur.

« J’inverserais l’interdiction permanente. Je dirai que je ne possède pas encore Twitter, donc ce n’est pas une chose qui arrivera définitivement, car et si je ne possédais pas Twitter ? Mais mon opinion, et Jack Dorsey, Je veux être clair, partage cette opinion, c’est que nous ne devrions pas avoir d’interdictions permanentes. »

Musk a déclaré que la décision de Twitter d’interdire Trump en janvier 2020, à la suite de l’émeute du Capitole, « était une décision moralement mauvaise d’être claire et stupide à l’extrême ».

« Cela a aliéné une grande partie du pays et n’a finalement pas empêché Donald Trump de se faire entendre », a déclaré le PDG de Tesla.

Le jour où le conseil d’administration de Twitter a accepté l’offre de Musk d’acheter la société pour 44 milliards de dollars, Trump a déclaré qu’il espérait que Musk l’achèterait, mais a déclaré que sa propre Truth Social serait la seule plate-forme qu’il utiliserait.

« Je ne vais pas sur Twitter, je vais rester sur Truth », a déclaré Trump à Fox News le 25 avril.

« J’espère qu’Elon achètera Twitter parce qu’il y apportera des améliorations et c’est un homme bon, mais je vais rester sur Truth. »

Musk a déclaré mardi que le passage de Trump à Truth Social était la preuve de l’échec de l’interdiction permanente de Twitter.

LIRE AUSSI  Tayc : Une fan rwandaise condamnée à 2 ans de prison pour avoir porté un habit qui montre tout

Le PDG de SpaceX a déclaré que les interdictions devraient être rares et imposées uniquement aux bots et aux faux comptes.

Lorsqu’on lui a demandé si les commentaires de Trump concernant l’insurrection du 6 janvier justifiaient une action, Musk a déclaré :

« Une suspension temporaire est appropriée mais pas une interdiction permanente. »