Connectez-vous avec nous

Actualités

Emilia Clarke : L’actrice a perdu une partie de son cerveau, la peur de mourir

Publié

on

Emilia Clarke

L’actrice britannique Emilia Clarke a révélé hier qu’elle ne devrait normalement pas pouvoir parler après que deux anévrismes aient laissé des sections de son cerveau « plus utilisables ».

L’actrice de 35 ans, a déclaré qu’elle faisait partie de la « très petite minorité » de personnes qui ont survécu et qui n’ont subi « aucune répercussion ».

La chance de survie qui l’anime

Son premier anévrisme a éclaté en 2011 après avoir filmé la première série de Game Of Thrones et provoqué un accident vasculaire cérébral tandis que le deuxième anévrisme a nécessité une intervention chirurgicale en 2013 après que des analyses aient montré qu’il avait doublé de taille.

Mlle Clarke, qui joue dans The Seagull lors de ses débuts dans le West End, a déclaré à Sophie Raworth sur BBC1 le dimanche matin 17 juillet :

« Vous faites beaucoup de recul. La quantité de mon cerveau qui n’est plus utilisable… Il y a pas mal de un peu manquant qui me fait toujours rire. »

Son traitement salvateur lui a laissé du titane à la place de sections de son crâne et de cicatrices.

L’actrice a d’abord souffert d’une hémorragie sous-arachnoïdienne après l’éclatement de l’anévrisme – une zone faible dans un vaisseau sanguin – à la surface du cerveau.

Mais Mlle Clarke a déclaré qu’elle n’avait pas été affectée intellectuellement ajoutant :

« Je peux faire une pièce de théâtre de deux heures et demie tous les soirs et ne pas oublier une réplique.

J’ai toujours eu une bonne mémoire car c’est la seule compétence en tant qu’acteur … donc votre mémoire est évidemment incroyablement importante et je l’ai constamment testé. »

Continuez à lire
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :