France : Macron sous la menace d’une plainte portée contre lui

La récente sortie assez musclé du président français Emmanuel Macron sur le traitement qui sera réservé aux non vaccinés a suscité un grand tollé en France. Les citoyens ne veulent pas se laisser emmerder par le président.

En effet, un Corrézien âgé de 63 ans a souhaité déposer une plainte contre le président de la République suite à ses propos qu’il juge « discriminatoires » envers les non-vaccinées.

Le mardi 4 janvier, une phrase du Président de la République a provoqué l’effet d’un véritable coup de teaser sur la population française. En effet, lors d’un entretien accordé au Parisien mardi, Emmanuel Macron a déclaré désirer plus que tout emmerder les personnes non-vaccinées.

LIRE AUSSI  Iran : 2 Français arrêtés pour avoir participé à une grève d'enseignants

Des propos que Didier Lalande, retraité de 63 ans, a jugés purement discriminatoires et très insultants. Il a déposé plainte mercredi 5 janvier pour ce qu’il juge être une diffamation. Mais aussi une menace publique par personne ayant autorité.

 

Le retraité, non-vacciné, se dit extrêmement choqué et blessé par cette interview. Il a donc souhaité engager une démarche « symbolique »…

Qui n’a bien évidemment aucune chance d’aboutir ! Le Chef de l’État étant protégé par son immunité présidentielle. Didier Lalande ajoute qu’il respecte les contraintes qui lui sont imposées. Mais il trouve cela insupportable de remettre en cause la citoyenneté des personnes qui ne désirent pas se faire vacciner.

LIRE AUSSI  Nigéria : Un enseignant commet le pire avec 7 de ses élèves en plongeant ses doigts dans leur …

Les propos chocs du Chef de l’État avaient déclenché une véritable tempête politique. Au cœur de l’examen tendu à l’Assemblée nationale du projet de loi pass vaccinal. Qui a finalement été adopté ce jeudi…

Dans le Tarn-et-Garonne, suite aux propos d’Emmanuel Macron, le maire de la commune de Lavaurette, Nils Passedat, a retiré immédiatement le portrait officiel du Chef de l’État et la renvoyer à la préfecture de son département.

LIRE AUSSI : Kanye West brisé : Kim Kardashian a posé un acte très grave !