Guerre en Ukraine : La Russie aurait abattu Wali le meilleur tireur d’élite du monde

La guerre déclenchée par la Russie en Ukraine est aussi celle de l’information puisque les informations vont dans les deux sens de façon contradictoire. Le cas de l’informaticien canadien Wali surnommé le tireur d’élite le plus meurtrier en est la preuve.

Que sait-on du meilleur tireur d’élite du monde : est-il toujours en vie ou est-il mort pendant la guerre d’Ukraine ?

Selon les informations répandues par ma Russie , Wali l’informaticien canadien de 40 ans considéré comme le « tireur d’élite le plus meurtrier du monde » qui a rejoint la Légion étrangère ukrainienne pour combattre l’armée russe, aurait pu être abattu par les troupes russes dans les 20 minutes après avoir rejoint l’armée ukrainienne selon ‘Russia Informa’.

LIRE AUSSI  Coup d'état en Guinée Bissau : Des morts dont un ministre !

Une information démentie

Toutefois ‘Ukraine News UK’ et certains médias occidentaux tels que ‘Daily Mail’ démentent cette information et affirment qu’il est toujours en vie et qu’il a tué 11 soldats russes.

L a guerre entre l’Ukraine et la Russie atteint son vingt-troisième jour avec les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Union européenne dénonçant que la Russie a commis des crimes de guerre lors de son invasion.

« Les auteurs de ces graves violations et crimes de guerre, ainsi que les responsables gouvernementaux et les chefs militaires responsables, seront tenus pour responsables », a déclaré Josep Borrell , le plus haut responsable de la politique étrangère de l’UE.

« Les attaques délibérées contre des civils et des infrastructures civiles sont honteuses, répréhensibles et totalement inacceptables . Elles constituent de graves violations du droit international humanitaire », a déclaré Borrell dans un communiqué.

Pour sa part , Liz Truss , ministre britannique des Affaires étrangères, a déclaré à la BBC qu' »il existe des preuves très, très solides que des crimes de guerre ont été commis et que Vladimir Poutine est derrière eux ».

LIRE AUSSI  Donald Trump : Un tueur réclame la tête de l'ancien président

La Russie met en garde les pays occidentaux qui fournissent des armes à l’Ukraine

« Vous mettez votre propre sécurité en danger… Nous voyons comment des armes de toutes sortes continuent d’être fournies par les capitales occidentales. Le fait de mettre des armes entre les mains de civils, vous savez Les Occidentaux le risque pour leur propre sécurité lorsque des missiles sol-air et des lance-grenades tombent entre les mains de qui que ce soit ? »

Entre-temps, le président de l’Ukraine , Volodimir Zelensky , a eu ce matin une « conversation substantielle » avec la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen , assurant que « dans quelques mois » le rapport sur l’entrée de l’Ukraine dans l’ Union européenne pourrait être expurgé .

« Nous travaillons ensemble pour notre objectif commun », a-t-il déclaré.