Guerre en Ukraine : Poutine coupe le Gaz à ce pays européen

Un nouveau pays européen vient de subir la colère du président russe Vladimir Poutine . La plus grande compagnie d’énergie du Danemark a annoncé que la Russie avait coupé son approvisionnement en gaz le mercredi 1er juin, parce qu’elle refusait de payer en roubles, la dernière escalade sur l’énergie européenne au milieu de la guerre en Ukraine.

Cela survient après que la Russie a interrompu l’approvisionnement en gaz naturel de la Finlande, de la Pologne et de la Bulgarie pour avoir refusé une demande de paiement en roubles. Juste le mardi 31 mai, le robinet a été fermé vers les Pays-Bas.

Mercredi 1er juin, la société énergétique danoise Ørsted a confirmé que l’approvisionnement en gaz de la Russie avait été coupé, ajoutant qu’elle s’attend toujours à pouvoir servir ses clients.

LIRE AUSSI  Sandrine Droubly : La chantre aurait couché avec d'autres hommes pendant son mariage , insiste sa belle famille

Refus ferme du Danemark

« Nous restons fermes dans notre refus de payer en roubles, et nous nous sommes préparés à ce scénario », a déclaré le PDG d’Ørsted, Mads Nipper.

« La situation sous-tend la nécessité pour l’UE de devenir indépendante du gaz russe en accélérant le développement des énergies renouvelables. »

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré à la suite des sanctions occidentales que les « acheteurs étrangers hostiles » devaient ouvrir deux comptes auprès de la banque publique Gazprombank, l’un pour payer en euros et en dollars comme spécifié dans les contrats et l’autre en roubles.

« Ce n’est absolument pas acceptable », a déclaré la Première ministre danoise Mette Frederiksen. « C’est une sorte de chantage de la part de Poutine. Nous continuons à soutenir l’Ukraine et nous nous distançons des crimes que commettent Poutine et la Russie. »

LIRE AUSSI  Poutine : Le Président serait atteint de la maladie de Parkinson selon un agent du MI6

L’Agence danoise de l’énergie a déclaré qu’au cours des 18 premières semaines de 2022, le gaz russe représentait environ 25 % de la consommation de gaz de l’UE. L’agence a déclaré que la perte de son approvisionnement au Danemark n’aurait pas de conséquences immédiates

« Nous avons toujours du gaz au Danemark, et les consommateurs peuvent toujours se faire livrer du gaz », a déclaré Kristoffer Böttzauw, directeur de l’Agence danoise de l’énergie. a déclaré lundi dans un communiqué. « Mais nous avons des plans prêts si la situation empire. »

« Puisqu’il n’y a pas de pipeline allant directement de la Russie au Danemark, la Russie ne pourra pas couper directement l’approvisionnement en gaz du Danemark, qui pourra toujours l’obtenir », a déclaré Ørsted.

 »La décision de la Russie signifie que le Danemark doit acheter plus de gaz sur le marché européen du gaz, a ajouté la société.