Hushpuppi : Le juge prend une décision surprenante !

Le fraudeur nigérian sur Internet Hushpuppi devait auparavant être condamné le 14 février, le jour de la saint valentin pour avoir dupé des personnes sur différents continents à hauteur de millions de dollars. Il a plaidé coupable l’année dernière aux accusations, demandant une peine plus légère.

Le tribunal de district des États-Unis pour le district central de Californie a reporté la condamnation de Ramon Abbas communément appelé Hushpuppi au 11 juillet 2022.

Le juge Otis D. Wright à Los Angeles a accordé l’ordonnance après que les avocats de Hushpuppi dirigés par Louis Shapiro ont déposé une demande de report.

Il devrait rester en détention dans l’intervalle du retard.

« A la demande de l’avocat, la condamnation est prolongée jusqu’au 11 juillet 2022, à 11h00 », indique le document judiciaire après la prise de décision le 2 février.

Le chef de la police nigériane, Abba Kyari , et plusieurs autres co-conspirateurs nigérians de Hushpuppi ont soit été inculpés et en liberté, soit font actuellement face à des accusations devant différents tribunaux pour le complot intercontinental qui a duré plusieurs années.

LIRE AUSSI  Affaire Hushpuppi : Bonne nouvelle pour le policier complice recherché par le FBI

Cela survient après que la  Commission des services de police  a ordonné à l’inspecteur général de la police, Usman Baba, d’enquêter sur  le lien entre le chef suspendu   de l’équipe de réponse au renseignement, Abba Kyari et Hushpuppi.

La commission a  ordonné  à l’IGP de soumettre le rapport de la nouvelle enquête dans deux semaines pour que le   Comité permanent de discipline de la CFP l’examine.

La décision a été prise suite à l’avis du procureur général de la Fédération  et ministre de la Justice, Abubakar Malami, SAN.