Jamel Debbouze : L’humoriste très critiqué pour le choix des prénoms de ses enfants

L’ humoriste et acteur franco-marocain Jamel Debbouze est certes très indiscrète sur scène mais il n’en est pas de même de sa vie privé ni de sa petite famille. A l’évidence le célèbre comédien de 47 ans n’aime pas les polémiques créées le choix sur des prénoms donnés à ses enfants

 Il s’est confié dans Sept à Huit sur le choix des prénoms de ses enfants. Avoir décidé d’appeler leur fils Léon Ali et leur fille Lila, Fatima, Brigitte, n’a pas plus à tout le monde. 

Certains auraient préféré que les enfants portent des prénoms d’origine maghrébine et évoqué une “trahison”.

Mais pas de quoi froisser l’humoriste de 47 ans, qui a répondu à ceux qui se permettent de critiquer ses choix personnels :

LIRE AUSSI  "L'homosexualité est un trouble; les gays et les lesbiennes ont besoin d'aide médicale", déclare un médecin zambien

“Je comprends que l’opinion publique ait son avis, et qu’elle dise ce qu’elle veut, quand elle veut, au moment où elle doit le dire.

Après, quand d’autres en font le commerce pour nous diviser ou pour nous monter les uns contre les autres, c’est ridicule. Je rentre pas là-dedans du tout”.

Et d’expliquer qu’en ce qui concerne la famille qu’il a fondée avec Mélissa Theuriau, il n’avait de comptes à rendre à personne :

“Ce que j’ai fait à travers ça, c’est juste aimer ma femme et créer une famille. Je suis né en France, je suis Français et c’est la résultante de tout ça, quoi”.

“On fait le commerce de tout ce qui n’avance pas et nous opposer fait vendre. Les dernières présidentielles, on avait l’impression qu’un Français sur deux était raciste parce qu’ils ont voté Le Pen.

Mais moi, je suis convaincu que la France n’est pas raciste. Je suis sûr que c’était un vote de misère, une plainte contre Macron. Et dire combien c’est anormal cette mauvaise répartition des richesses.“