Connectez-vous avec nous

Actualités

«Je vais offrir mes places à un domestique» les supporters du Qatar désorientés

Publié

on

qatar supporters

« Je vais offrir mes places du dernier match à un domestique» : la désillusion des supporters du Qatar suite à leur troisième match de la phase de poules. Le Qatar vient de s’incliner 2-0. Le Qatar devient le premier pays hôte de l’histoire de la Coupe du monde à finir la phase de groupes à 0 point

Le football est un jeu étrange au Qatar pendant cette Coupe du monde. Et où le temps ne s’écoule pas comme ailleurs. On l’a vu, les matchs dépassent systématiquement les 100 minutes. Mais quand l’équipe nationale joue, les spectateurs locaux quittent le stade après 60 ou 70 minutes…

Souvent médiocres et naïfs face au Sénégal (défaite 3-1), les Qatariens n’ont pas supporté le poids excessif de la pression publique qui les voyait, avec une naïveté certaine, au niveau des meilleures équipes de ce Mondial. Ils sont éliminés de leur Coupe du monde.

La scène s’est encore reproduite lors du match face au Pays Bas. Au premier but hollandais, juste après la reprise, des grappes de supporters ont commencé à se détacher des tribunes. Mais quand le Pays Bas a inscrit son deuxème but, scellant le troisième revers de rang, c’est par milliers que les Qatariens ont quitté le Al Thumana Stadium.

En zone mixte, les premiers joueurs à se présenter devant les médias n’arrivent pas à parler et se demandent pourquoi on les a envoyés devant les micros. L’un d’eux a carrément les yeux rougis et passe, hagard, dans les couloirs avant de regagner son vestiaire.

À l’air libre, avant de quitter définitivement l’enceinte de Doha, beaucoup de spectateurs pestaient sur la défaite. Entre incompréhension et vexation face à la naïveté de leur équipe qui n’a vraiment joué que lorsqu’elle a encaissé le deuxième but. Même s’il faut reconnaître qu’elle aurait dû bénéficier d’un pénalty à 0-0. Mais la sélection du Qatar a complètement manqué sa Coupe du monde.

« Je pensais que nous serions champions du monde »

Dans ce pays où on aime acheter sans trop compter, beaucoup ont quand même l’impression d’avoir parié sur le dromadaire malade et de s’être fourvoyé. Une partie du public, celle qui quitte le stade dès que leur pays encaisse un but imaginait un destin plus doré à une formation il est vrai championne d’Asie en titre. « Je ne comprends pas, explique un homme sur un ton calme mais le regard noir. Je croyais que l’équipe était très forte. Elle est très mauvaise. »

Continuez à lire
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :