Jill Biden infectée au Covid-19 : La première dame entre la vie et la mort ?

La première dame, le Dr Jill Biden, a été testée positive au Covid-19 et présente des symptômes bénins, a déclaré son porte-parole le mardi 16 août.

Jill a été testée positive au COVID-19 le dernier jour d’un voyage familial à la plage en Caroline du Sud, quelques jours après que le président Biden se soit complètement remis d’une maladie d’une semaine.

Bien qu’elle soit doublement-vaccinée et boostée, elle a eu un test PCR positif après avoir développé des « symptômes de rhume » lundi soir, selon un communiqué de sa porte-parole, Elizabeth Alexander.

La première dame, 71 ans, s’est vu prescrire l’antiviral Paxlovid et s’isolera des autres pendant au moins cinq jours, ajoute le communiqué.

« Des contacts étroits de la Première Dame ont été informés. Elle séjourne actuellement dans une résidence privée en Caroline du Sud et rentrera chez elle après avoir reçu deux tests COVID consécutifs négatifs », a déclaré Alexander.

La première dame est en vacances avec le président Joe Biden sur Kiawah Island, SC, depuis la semaine dernière. Elle devait se rendre à Orlando, en Floride, jeudi pour des événements au Walt Disney World Resort.

LIRE AUSSI  Angelina Jolie a poursuivi Brad Pitt pour 250 millions de dollars

 

La première dame de 71 ans entre la vie et la mort ?

La létalité due au COVID-19 a été signalée comme étant relativement élevée chez les patients âgés de 65 ans ou plus. Nous avons cherché à déterminer les taux de mortalité par COVID-19 par âge au niveau de la population.

 

Méthodes

Nous avons obtenu des informations concernant le nombre total de décès signalés par COVID-19 pendant six semaines consécutives à partir du 50e décès enregistré, parmi 16 pays qui ont signalé un nombre relativement élevé de cas de COVID-19 au 12 avril 2020.

Nous avons réalisé une étude écologique pour modéliser les taux de mortalité COVID-19 par semaine par groupe d’âge (54 ans ou moins, 55–64 ans et 65 ans ou plus) et le sexe à l’aide d’un modèle de régression à effets mixtes de Poisson.

LIRE AUSSI  Tension au Pakistan : L'Inde a tiré une missile sur le pays et s'en excuse

Résultats

Au cours de la période de données de six semaines, il y a eu 178 568 décès dus au COVID-19 sur une population totale d’environ 2,4 milliards de personnes. L’âge et le sexe étaient associés à la mortalité par COVID-19. 

Comparativement aux personnes âgées de 54 ans ou moins, le rapport des taux d’incidents (TRI) était de 8,1, ce qui indique que le taux de mortalité du COVID-19 était 8,1 fois plus élevé (IC à 95 % = 7,7, 8,5) chez les personnes âgées de 55 à 64 ans, et plus plus de 62 fois plus élevé (TRI = 62,1 ; IC à 95 % = 59,7, 64,7) chez les personnes âgées de 65 ans ou plus. 

LIRE AUSSI  Apparition publique de Piqué et Clara Chia Marti : Shakira réagit

Les taux de mortalité dus au COVID-19 étaient 77 % plus élevés chez les hommes que chez les femmes (TRI = 1,77, IC à 95 % = 1,74, 1,79).

 

Jill Biden pas aussi exposée que nous pourrons le croire

Dans les 16 pays examinés, les personnes âgées de 65 ans ou plus avaient des taux de mortalité par COVID-19 étonnamment plus élevés que les individus plus jeunes, et les hommes avaient un risque plus élevé de décès par COVID-19 que les femmes.