« La Russie a le droit d’appuyer sur le bouton nucléaire », Un diplomate russe menace directement l’OTAN

Face à la menace incessante d’une troisième guerre mondiale qui ne pourrait qu’être nucléaire, Dmitry Polyanskiy, l’ambassadeur adjoint russe à l’ONU a déclaré que Moscou a le droit d’utiliser des armes nucléaires si cela est « provoqué » par l’OTAN qui a récemment envoyé 4 groupements pour contrer la Russie.

Le haut diplomate russe a lancé cet avertissement effrayant après que le porte-parole de Vladimir Poutine ait refusé d’exclure l’arme nucléaire de l’Ukraine face à une « menace existentielle ».

Lorsqu’on lui a demandé si Poutine avait raison de maintenir la perspective d’une guerre nucléaire dans le reste du monde, M. Polyanskiy a déclaré à Sky News :

« Si la Russie est provoquée par l’OTAN, si la Russie est attaquée par l’OTAN, pourquoi pas, nous sommes une puissance nucléaire.

«Je ne pense pas que ce soit la bonne chose à dire. Mais ce n’est pas la bonne chose à faire de menacer la Russie et d’essayer d’intervenir.

« Alors, quand vous avez affaire à une puissance nucléaire, bien sûr, vous devez calculer tous les résultats possibles de votre comportement. »

Polyanskiy a parlé de l’intérieur de la mission russe auprès de l’ONU à New York, où des photos du président Poutine ornent les murs.

LIRE AUSSI  Jill Biden infectée au Covid-19 : La première dame entre la vie et la mort ?

Il a rejeté la déclaration officielle du gouvernement américain selon laquelle des membres des forces armées russes sont coupables de crimes de guerre en Ukraine.

Entre deux gorgées de thé au citron, il a suggéré que des images montrant des villes ukrainiennes réduites en décombres à cause des bombardements russes pourraient être fausses. Il a également affirmé que l’Ukraine attaquait ses propres bâtiments et civils.