Mbappé : Isco lui envoie un message trop piquant lors de ses adieux au Réal

Le joueur espagnol Isco Alarcón mettra fin à son mandat de joueur du Real Madrid le 30 juin. L’homme de Malaga, arrivé au Bernabéu il y a neuf ans et qui a couronné sa carrière avec une nouvelle Ligue des champions , a dit au revoir aux fans et à ses coéquipiers avec une lettre émouvante sur les réseaux sociaux dans laquelle il fait également référence à Kylian Mbappé. .

Ainsi, lorsqu’il évoque son arrivée au club blanc en 2013, il accompagne sa phrase  » Le Real Madrid ne peut et ne doit pas se faire dire non, bien qu’il y ait toujours des exceptions  » d’une image de tortue accompagnée d’un émoticône de rire.

LIRE AUSSI  Kylian Mbappé: Daniel Riolo sort des révélations sur le français, Fayza Lamari pète un plomb

Lettre d’adieu d’Isco Alarcón :


 » Quand j’étais à Malaga et que je savais que je devais y aller. Je me suis lié à une autre équipe. Mais le Real Madrid a frappé à ma porte et le Real Madrid ne peut pas et ne doit pas se faire dire non, bien qu’il y ait toujours des exceptions.

Je me souviens avoir dit à mon peuple « ce putain de Madrid n’a pas gagné la Ligue des champions depuis de nombreuses années et j’ai l’impression que c’est sur le point de tomber ». Et LE DIXIÈME est arrivé, tout ce qui vient après appartient déjà à l’histoire.

LIRE AUSSI  Élisabeth Borne lesbienne ? Voici la réponse étrange de la Première ministre française

Neuf ans plus tard, mon temps au club se termine, ce qui m’a permis de réaliser tous les rêves que j’avais quand j’étais petit.

À part réaliser des rêves, gagner plus de titres que je ne l’imaginais, jouer avec les plus grands, rencontrer des gens incroyables : j’ai passé un putain de temps et ils peuvent m’enlever ma danse.

Parce que sans aucun doute je garde le bien et j’espère que vous aussi !!

Je tiens à remercier mes coéquipiers, les entraîneurs, le staff technique, les kinés, les kitmen, les travailleurs de Valdebebas et de Santiago Bernabéu pour tout le travail, l’amour et le soutien dont tout le monde a besoin et dont je n’ai jamais manqué.

LIRE AUSSI  Neymar reste muet suite à une question sur Mbappé, la vidéo fait parler

Je tiens également à remercier les fans qui m’ont accueilli de manière incroyable dès le premier jour et qui accompagnent cette équipe aux quatre coins du monde !

Au fait, hier, j’ai dit à un ami que je ne comprenais pas pourquoi ils ramassaient la soirée Cibeles si le 15 est en route. A bientôt et hala Madri. »