Nyakim Gatwech : Enfance difficile, rejet ; voici le coté caché de la mannequin la plus sombre du monde

Nyakim Gatwech est une légende vivante de la valorisation de la peau noire sous toutes ses formes.

Si d’autres femmes sont prêtes à tout  pour devenir claires à la Beyoncé ou Rihanna, Nyakim par contre sait réellement ce qu’elle veut et ce qu’elle représente pour les valeurs africaines.

Une année 2021 très difficile pour Nyakim Gatwech

S’ouvrant sur les situations difficiles qu’elle a traversé durant l’année qui s’est écoulée, Nyakim a laissé ses mots à ses abonnés et à sa famille ;

« Terminer cette année avec une extrême gratitude 🙏🏾 J’ai eu beaucoup de hauts et de bas 🎢 , j’ai déménagé dans trois états différents, douté de moi, douté de ma carrière… mais même avec toutes les difficultés auxquelles j’ai dû faire face, je n’ai jamais douté de Dieu ».

« Je suis tellement reconnaissante envers ma famille, les amis que j’ai encore et les opportunités que Dieu continue de m’offrir. Prier et espérer que 2022 apporte des bénédictions pour vous tous, belles personnes ».

Nyakim Gatwech s’adressant à ceux qui ont défendu sa cause

Nyakim Gatwech biographie

« La plupart d’entre vous connaissent mon histoire et savent comment je suis devenue ce que je suis aujourd’hui et ce que je travaille dur pour continuer à devenir chaque jour. La raison pour laquelle j’ai décidé d’écrire cette lettre de remerciement est parce que je ne pense pas vous dire assez à quel point je suis reconnaissante envers vous tous ».

« Avec chacun de votre soutien et suivez cette fille (soudanaise du sud) d’un camp de réfugiés qui peut vivre son rêve, lutter et tout. Je peux être un exemple pour d’autres petites filles qui pourraient être dans la même position que moi ».

LIRE AUSSI  Fortune de Floyd Mayweather Jr l'homme aux 16 Rolls Royce

« Je peux leur montrer qu’il existe un monde complètement différent qui vous acceptera, vous appréciera pour votre beauté et votre talent et vous donnera des opportunités. Ce monde est chacun de vous !! Merci beaucoup pour votre soutien incalculable et même quand je ne suis pas présente, vous êtes toujours là, je suis pour toujours reconnaissante ».

Elle a vécu une enfance difficile

Nyakim Gatwech n’a toujours pas eu la vie facile. Elle est d’origine sud-soudanaise, par ses parents qui viennent du village de Mawut au Soudan du Sud. Alors que son pays est en proie à une guerre civile, sa famille n’a eu le choix que de se réfugier en Éthiopie, puis au Kenya où elle vit dans des camps. La jeune femme a ensuite eu la chance de s’exiler aux États-Unis alors âgée de 14 ans.

Elle est surnommée la reine des ténèbres

Nyakim Gatwech biographie

La mannequin sud-soudanaise Nyakim Gatendung incarne vraiment la beauté noire. Sa peau foncée lui a valu le titre de « Queen Of Dark ».

En grandissant, la jeune Nyakim Gatvech a été constamment harcelée à cause de sa peau foncée.

Ils diront, vous savez, je suis trop noire , ma peau est trop foncée. Ils diront :

 « Vous ne vous douchez pas. C’est pourquoi votre peau est sale. Ou,  Souriez pour que nous puissions vous voir, quelqu’un. Nous ne pouvons pas vous voir.

Ensuite, par exemple en classe, le professeur pose une question et dit : « Oh, quelqu’un, pouvez-vous répondre s’il vous plaît ? » Un enfant dira : « À qui parlez-vous ? Nous ne pouvons pas les voir. Il n’est pas ici. « Toute la classe va se mettre à rire et je vais juste pleurer. » »

Nyakim Gatwech est un conte de fées de la mode

Nyakim Gatwech biographie

Nyakim Gatwick est un conte de fées de la mode, faisant des titres internationaux en modelant et en défendant les filles noires du monde entier.  Il y a dix ans, elle vivait dans un camp de réfugiés au Kenya et rêvait de devenir mannequin en regardant « America’s Next Top Model ». Un rêve finalement devenu réalité.

LIRE AUSSI  Clara Chía Marti : 5 choses à savoir sur la future femme de Piqué

« Quand j’ai déménagé pour la première fois dans ce pays et que je voulais poursuivre ce que j’aime, j’ai été fermée à maintes reprises parce qu’une fois de plus, je ne correspondais pas aux normes de beauté typiques », a-t-elle révélé.

Je ne suis pas du genre à être mise sur un Billboard, je ne suis pas du genre à être bookée pour des campagnes de grandes marques,

 » je suppose que je ne suis pas la trophy girl ou la super mannequin aux yeux de l’industrie du mannequinat (je suis pas Lori Harvey ou Kendall Jenner), mais le mannequinat a toujours été plus qu’un simple trophée ou un super modèle ».

 » j’ai toujours su que j’avais quelque chose à dire, j’ai toujours su que j’étais censé faire quelque chose dans cette vie qui peut changer quelque peu la vie de quelqu’un d’autre quelque part. Vous me donnez tous le pouvoir, la liberté et la plate-forme pour le faire. Vous me permettez de créer ma propre voie dans cette industrie du mannequinat où on m’a dit que je ne m’intégrais pas« 

Nyakim Gatwech a refusé 5 millions de FCFA pour se dépigmenter

Nyakim Gatwech biographie

En mars 2017, un chauffeur Uber a décidé que son travail consistait à demander si Gatwick envisagerait d’éclaircir sa jolie peau foncée pour 10 000 $. Elle a juste ri.

LIRE AUSSI  Julia Fox : 5 choses incroyables à savoir sur l'actrice

La critique de sa peau foncée ne s’est pas arrêtée là. Parfois, elle reçoit des commentaires d’inconnus qui lui disent :

« Tu es noir, prends une douche. » 

Elle a retrouvé sa confiance grâce au soutien de ses followers sur les réseaux sociaux, qui sont près d’un million et qui comptent beaucoup pour elle.

Selon une personne, sa sœur a également contribué à augmenter son estime de soi en la conseillant :

« Les sentiments les plus satisfaisants sont lorsque vous êtes à l’aise dans votre peau et lorsque vous absorbez votre belle mélanine sombre »