Portia Odufuwa : La femme la plus dangereuse des Etats-Unis dit que Chris Brown est son mari

Portia Odufuwa la femme qui a ouvert le feu dans un aéroport du Texas lundi 25 juillet avait affirmé être « la prophétesse de Dieu » mariée au chanteur Chris Brown.

Portia Odufuwa, 37 ans, a été emprisonnée à plusieurs reprises pour une série de crimes alarmants, mais a été libérée à plusieurs reprises après avoir été déclarée mentalement inapte à subir son procès.

Elle a été arrêtée le lundi 25 juillet, après avoir ouvert le feu à l’intérieur de l’aéroport de Dallas Love Field.

Elle est restée dans un hôpital mardi matin où elle reçoit des soins pour la fusillade.

 

Des vidéos choquantes ont montré des passagers en train de crier et de se cacher après qu’Odufuwa ait tiré plusieurs coups de feu en sortant d’une salle de bain de l’aéroport où elle était allée se changer, selon les flics.

LIRE AUSSI  Chris Brown : La femme qui l'accuse de viol veut de nouveau l'avoir dans son lit

Quelques crimes incroyables de Portia Odufuwa

Il est apparu plus tard qu’Odufuwa était libre malgré une longue histoire de maladie mentale et de crimes graves, notamment des vols de banque et même des incendies criminels, selon les dossiers examinés par le Dallas Morning News.

Plus d’une fois, elle a donné à la police l’adresse du domicile de Chris Brown, affirmant qu’elle y vivait avec lui et l’appelant son « mari », selon des affidavits.

En octobre 2019, Odufuwa a été retrouvée en train de regarder une maison en feu à Mesquite – disant aux flics qu’elle était « responsable », a noté le journal, citant le mandat d’arrêt.

« Je suis la prophétesse de Dieu … Je vous fais savoir à tous que je suis la cause de cet incendie », a-t-elle déclaré aux flics.

Le propriétaire de la maison – qui avait déjà été endommagée par deux incendies précédents – voulait porter plainte.

LIRE AUSSI  Mark Zuckerberg annonce la grossesse de son épouse Priscilla Chan

Cependant, les accusations n’ont pas été déposées en raison d’un manque de preuves scientifiques, a déclaré le procureur de district John Creuzot au Morning News sans donner plus de détails.

 

Elle a été libérée parce qu’elle avait été jugée inapte à subir son procès pour avoir prétendument cambriolé une banque en avril 2019, selon le journal.

L’affaire a été rejetée et Odufuwa aurait subi un traitement hospitalier et ambulatoire.

Le cas le plus récent cité dans le rapport – datant de juin de l’année dernière – s’est terminé avec un résultat presque identique.

 

La juge du comté de Dallas, Kristin Wade, a déclaré Odufuwa incompétente pour être jugée dans une affaire de délit pour avoir déclenché une alarme incendie, mais a conclu qu’elle ne représentait aucun danger pour le public.

LIRE AUSSI  Influenceuses Porta Potty : Voici comment les identifier en un clin d'œil sans aller à Dubaï

L’affaire a été abandonnée et le suspect perturbé a simplement été renvoyé vers des services de santé mentale ambulatoires, selon le journal.

Les diagnostics de santé mentale d’Odufuwa qui l’ont amenée à être jugée inapte à subir son procès n’étaient pas clairs.