Connectez-vous avec nous

Actualités

Qui est la victime de 23 ans que Dani Alves a violé dans une boite de nuit à Sutton ?

Publié

on

Dani Alves victime : Le joueur brésilien frappé par un deuil !

L’ex joueur de Barcelone, de la Juventus et du PSG est actuellement dans le dur total. Dani Alves a déjà passé deux nuits en prison à Barcelone après qu’un juge espagnol a décidé que le footballeur devait être détenu sans possibilité de verser une caution en raison d’allégations d’abus sexuels. Alves est accusé d’avoir violé et agressé violemment une femme de 23 ans le 30 décembre dans une boîte de nuit de la ville. Mais qui est véritablement cette femme ?

Qui est la victime de Dani Alves ?

Le récit fourni par la victime présumée dont le nom n’a pas encore été révélé au palais de justice de Barcelone Ciutat de Justicia vendredi a été jugé « cohérent » , et il correspondait aux images capturées par les caméras de sécurité de la discothèque Sutton, située dans le quartier huppé de Sant Gervasi-Galvany de la capitale catalane.

D’autre part, les affirmations d’Alves ont varié au fil du temps. Lors d’une apparition télévisée, la légende barcelonaise a affirmé qu’il ignorait l’identité de l’accusateur. Cependant, devant le juge, le joueur a affirmé que les deux avaient des relations sexuelles consensuelles.

La femme a refusé la possibilité de percevoir une compensation monétaire d’Alves, selon des sources impliquées dans l’enquête, selon le journal espagnol El Pas. Son seul objectif est de voir la justice rendue à travers une peine de prison.

Une vidéo incrimine Alves utilisant les toilettes à côté de la plainte.

Le comportement d’Alves dans la salle d’audience a été décrit comme narcissique, avec le sentiment qu’il était au-delà de la loi et au-dessus du bien et du mal, par des personnes ayant une connaissance directe de l’affaire, selon le site médiatique catalan TV3. Selon des sources judiciaires qui ont parlé à TV3, on peut voir Alves parler à l’accusatrice, la caresser sans sa permission et entrer avec elle dans les toilettes de la zone VIP.

La femme a signalé l’agression sexuelle présumée au personnel de sécurité de Sutton, qui a ensuite activé le protocole de la boîte de nuit pour aider les victimes d’abus sexuels. Le 2 janvier, elle est finalement passée par là et a dénoncé Alves à la police après avoir initialement hésité à le faire de peur d’être incrédule.

Continuez à lire
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :