R Kelly : Infecté à la Covid-19, le chanteur lutte pour sa vie

Le chanteur de R&B, R. Kelly a contracté le COVID-19 dans la prison où il est actuellement détenu en attendant son renvoi dans une prison fédérale de Brooklyn pour sa condamnation pour viol, a révélé son avocat dans un dossier au tribunal mardi 1er février.

Le diagnostic du chanteur a entravé sa capacité à parler au téléphone de son appel de sa condamnation, qui doit intervenir jeudi, a déclaré l’avocate de Kelly, Jennifer Bonjean, en demandant une prolongation de deux semaines.

« Il est d’une importance vitale que M. Kelly participe de manière significative à sa défense après le procès », a écrit Bonjean dans la requête, affirmant qu’elle espérait communiquer avec lui lors d’un prochain appel Zoom.

Bonjean, un avocat basé à New York dont la carrière juridique a commencé à Chicago, a également noté que Kelly avait décidé de se séparer de son équipe d’essai d’origine, mais que les retraits officiels étaient toujours en attente.

LIRE AUSSI  Covid-19 : Les vaccinés souffrent en majorité du syndrome OAB , une envie pressante d'uriner sans contrôle

Bonjean a déclaré que les procureurs ne s’étaient pas opposés au retard. La juge de district américaine Ann Donnelly a accordé la prolongation. La nouvelle date limite pour déposer l’appel est désormais le 17 février.

39 détenus auraient contracté le virus dans l’établissement

Kelly, 54 ans, a été condamné le 27 septembre pour complot de viol, alléguant qu’il avait utilisé sa carrière musicale pour faire avancer une entreprise criminelle. Le jury l’a reconnu coupable de 12 actes illégaux individuels, y compris des relations sexuelles avec plusieurs filles mineures ainsi qu’un stratagème de 1994 visant à soudoyer un responsable de l’aide publique de l’Illinois pour obtenir une fausse carte d’identité pour la chanteuse de 15 ans Aaliyah afin que les deux puissent se marier.

LIRE AUSSI  Will Smith : L'acteur aperçu pour la première fois avec sa femme Jada après la gifle à scandale

R Kelly risque 10 ans de prison ferme !

Il risque 10 ans de prison lorsqu’il sera condamné en mai . Le chanteur est également accusé devant le tribunal de district américain de Chicago d’avoir exécuté pendant des années un plan visant à racheter des bandes sexuelles qu’il aurait faites avec des filles mineures et à soudoyer ou contraindre des témoins lors de son procès pour pornographie juvénile en 2008 dans le comté de Cook, qui s’est soldé par un acquittement. Le juge de district américain Harry Leinenweber a fixé un procès au mois d’août dans cette affaire.