Roman Abramovich : L’ancien propriétaire de Chelsea frappé par un malheur

Un juge fédéral de New York a approuvé lundi 6 juin un mandat autorisant la saisie par le ministère de la Justice de deux jets appartenant à l’oligarque russe et ancien de Chelsea, Roman Abramovich, qui sont évalués à plus de 400 millions de dollars.

L’ordre de la juge Sarah Cave, basée à Manhattan, est l’une des nombreuses sanctions des États-Unis et d’autres pays occidentaux visant les milliardaires de Russie suite à l’invasion de l’Ukraine. 

Les jets liés à Abramovich, qui est proche du président russe Vladimir Poutine, sont un Boeing 787-8 Dreamliner et un Gulfstream G650ER, selon des documents déposés au tribunal de district américain de Manhattan.

LIRE AUSSI  Barron Trump : La taille énorme du fils su président suscite des étonnements

Les procureurs ont déclaré que les deux avions avaient été transportés en mars vers la Russie, en violation des restrictions américaines à l’exportation imposées à la suite de l’attaque russe contre l’Ukraine. Ces restrictions interdisent l’exportation, la réexportation ou le transfert dans le pays d’aéronefs et de pièces et composants d’aéronefs fabriqués aux États-Unis vers ou à l’intérieur de la Russie sans licence BIS.

Le Boeing, qui, selon les archives judiciaires, vaut 350 millions de dollars, se trouve actuellement à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Le Gulfstream est en Russie, selon les archives judiciaires

Selon un affidavit déposé par un agent du FBI, Abramovich « possédait et/ou contrôlait le Gulfstream et le Boeing par le biais d’une série de sociétés fictives ».

LIRE AUSSI  Rihanna très sublime lors d'une 1ère sortie avec A$AP Rochy après son accouchement

Un tableau détaillant la propriété des avions répertorie Abramovich comme bénéficiaire d’une entité à Chypre nommée « The Europa Settlement Trust », qui à son tour détenait la propriété et le contrôle d’une entité appelée Wotten Overseas Holdings Ltd. sur le pays insulaire de Jersey.

Wotton, à son tour, était propriétaire d’une société écran basée à Jersey appelée Clear Skies Flights Ltd., qui possédait le Gulfstream, selon l’affidavit.

Wotton possède également une autre société écran, Wenham Overseas Ltd., basée dans les îles Vierges britanniques, et propriétaire du jet Boeing.

En avril, les autorités de Jersey ont gelé des actifs évalués à plus de 7 milliards de dollars soupçonnés d’être liés à Abramovich.

LIRE AUSSI  Andy Carroll : Les photos inti.mes du joueur avec une autre femme à Dubaï répandue sur la toile

Rappelons qu’une semaine après l’invasion de l’Ukraine par la Russie fin février, Abramovich a déclaré qu’il vendrait le célèbre club de football professionnel de Londres, Chelsea, qu’il possédait depuis près de deux décennies, et qu’il utiliserait les bénéfices pour « bénéficier à toutes les victimes de la guerre en Ukraine ».

Le gouvernement britannique a approuvé en mai la vente de Chelsea à Todd Boehly, copropriétaire de l’équipe de baseball professionnelle des Dodgers de Los Angeles, pour plus de 3 milliards de dollars.