Romelu Lukaku : Chelsea lui inflige une amende de 417 000 £ pour son interview controversé

Chelsea devrait infliger une amende de 417 000 £ à Romelu Lukaku pour son interview controversée avec Sky Italy, selon laquelle il ne serait pas heureux au club londonien.

Le joueur de 28 ans a été abandonné par Tuchel pour le choc des Blues avec Liverpool dimanche après avoir frappé son manager et flirté avec l’ancien club de l’Inter Milan lors d’une interview explosive la semaine dernière.

La star belge a d’abord révélé qu’il était  » mécontent  » de sa situation actuelle à Stamford Bridge, avant de suggérer également qu’il ne voulait pas quitter l’Inter et retourner à Chelsea en premier lieu.

LIRE AUSSI  Brésil : Neymar blessé à l'entraînement, la toile en alerte

Tuchel a depuis confirmé que des excuses avaient été présentées, mais le média italien La Repubblica affirme que Lukaku recevra toujours une amende de 500 000 € (417 000 £) pour l’interview à polémique.

Lukaku n’est pas à sa première amende

Ce ne sera pas la première fois qu’un club lui inflige une amende , car il a également été condamné à une amende de 400 000 £ par Manchester United pour ne pas s’être présenté à l’entraînement en 2019.

S’exprimant lors d’une conférence de presse mardi, Tuchel a insisté sur le fait que son attaquant de 97,5 millions de livres sterling tenait à « nettoyer le gâchis » qu’il avait créé au cours de la semaine dernière.

«Pour moi, il est important de comprendre l’image globale que nous avons. Est-ce que cela reflète l’humeur et l’attitude globales (de Lukaku) ? Absolument clair non », a déclaré l’entraîneur-chef de Chelsea.

« L’intention était-elle de créer des problèmes ou de quitter le club, de mettre la pression sur l’entraîneur ? Absolument pas.

«Nous devons être suffisamment adultes et matures pour accepter des excuses et avoir l’esprit clair pour préparer les matchs à venir.

« Il est très conscient de ce qui s’est passé et de ce qu’il a créé et il se sent responsable de nettoyer le gâchis – peut-être que nous en aurons un peu d’odeur bien sûr, mais il peut le gérer et il n’a pas d’autre choix. »

LIRE AUSSI : Décès de Desmond Tutu, icône de la lutte anti-apartheid.