Tinder : Les 4 arnaques les plus fréquentes sur l’application

Tinder est une plateforme formidable et salvatrice pour de nombreuses personnes à la quête du bonheur sexuel ou amoureux. Mais il n’y a pas que ça.

Les faux profils et les femmes escroquées ne sont que la partie émergée de l’iceberg, car il y a même eu des extorsions pour des « packs » envoyés à la mauvaise personne.

Tinder a actuellement75 millions d’utilisateurs mensuels, 10 millions d’abonnés et plus de 70 milliards de « matchs » en 10 ans d’existence , faisant de la plateforme la plus populaire du genre dans le monde.

 

Cela se traduit par un nombre infini de personnes exposées à différentes escroqueries lors de la recherche de leur prochain partenaire sentimental ou sexuel.

Selon la société de cybersécurité Eset, lorsque les utilisateurs se sentent à l’aise et en sécurité avec une application, les cybercriminels en profitent pour tendre leurs pièges et voler les données et l’argent des utilisateurs.

Bien que toute application et réseau social soit susceptible d’être utilisé pour commettre des cybercrimes, à cette occasion.

 

1- Faux code de vérification sur Tinder

Vous ne devriez jamais recevoir le code de vérification de quelqu'un d'autre sur votre téléphone portable personnel.  REUTERS/Akhtar Soomro/Illustration/Photo d'archive

 

Cette fraude consiste en ce qu’après que l’utilisateur corresponde à une personne, cette personne demande la faveur de recevoir un code de vérification que Tinder demande.

LIRE AUSSI  WhatsApp Cloud API : La solution pour développer facilement votre entreprise et augmenter vos ventes

Le problème commence lorsque l’utilisateur ouvre naïvement le message. Immédiatement le délinquant aura accès aux réseaux sociaux de la victime et même à ses comptes bancaires.

Il est donc très dangereux de répondre à ce type de demande.

De plus, il peut arriver que le voleur écrive à partir d’un faux compte proposant et demandant, en même temps, une vérification de profil pour s’assurer qu’il parle avec quelqu’un de réel.

 

2- Faux profils

Les arnaques les plus courantes sur Tinder.  esset

Étant donné que les faux profils ont été mentionnés dans la modalité de vol ci-dessus, il vaut la peine d’exposer le cas d’escroquerie le plus populaire dans cette application. Comme on pouvait s’y attendre,

Le voleur crée un profil fictif à partir de photos de personnes très attirantes tirées de banques d’images ou de profils de personnes réelles,

Ceci pour augmenter les chances de jumelage avec des victimes potentielles.

Une fois une première conversation établie avec l’utilisateur, celui-ci sera invité à poursuivre l’interaction sur WhatsApp ou une autre plateforme de messagerie où il commencera à extraire des données personnelles qu’il utilisera ensuite pour continuer à tromper. 

 

Il est recommandé d’être prudent avec les profils dont les photographies sont sexuellement suggestives puisqu’il est fort possible qu’il s’agisse d’un cybercriminel.

LIRE AUSSI  La fusée Blue Origin de Jeff Bezos s'enflamme quelques minutes après son lancement

 

3 – Fishing Hat

Les auteurs de ce type d'escroquerie peuvent avoir des relations amoureuses en ligne avec leurs victimes pendant plusieurs années.  (photo : ThirteenBits)
Les
Les auteurs de ce type d’escroquerie peuvent avoir des relations amoureuses en ligne avec leurs victimes pendant plusieurs années. (photo : ThirteenBits)

Cette forme de tromperie sur Internet est la plus connue de toutes, elle avait même son propre programme télévisé dans lequel les imposteurs étaient démasqués.

 Les auteurs de ce type de mensonges ne sont pas toujours motivés par l’argent, car il peut s’agir de personnes ayant besoin d’attention et de compagnie ou encore de troubles mentaux.

Comme la plupart des cas, l’escroc crée un faux compte Tinder en utilisant les photos et les informations personnelles d’un autre utilisateur sur le Web,

Ce sont généralement des personnes très attirantes dont les photos sont volées sur les réseaux sociaux à ces fins.

Après avoir eu un profil dans l’application et des comptes sur les plateformes de messagerie et les réseaux sociaux qui aident à soutenir le mensonge.

L’imposteur commencera à attirer des utilisateurs peu méfiants avec lesquels il pourra entretenir une relation virtuelle pendant des mois ou des années.

Depuis Eset, il est recommandé de lier le profil Tinder aux comptes Spotify et Instagram, et aussi uniquement comme les personnes qui ont fait de même, avec cela, vous aurez plus de données pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une arnaque.

LIRE AUSSI  Voici les appareils sur lesquelles WhatsApp cessera de fonctionner bientôt

 

4- Sextorsion

Vous ne devriez jamais faire l'amour avec quelqu'un en qui vous n'avez pas confiance.
Vous ne devriez jamais faire l’amour avec quelqu’un en qui vous n’avez pas confiance.

Des applications de rencontres ont été prêtées pour que certaines personnes décident d’avoir des relations sexuelles virtuelles avec ceux qu’elles ont appariés, en leur envoyant des photos suggestives, sans vêtements ou en faisant autre chose qui attire le destinataire.

 

Le désagrément se produit lorsque la personne est menacée et qu’elle exige de l’argent en échange de ne pas publier le contenu qui a été envoyé.

Aussi bien les applications de rencontres que les sociétés de cybersécurité recommandent de ne pas pratiquer le sexting avec des personnes qui ne sont pas totalement dignes de confiance pour éviter ces situations qui peuvent générer beaucoup de stress et d’angoisse chez la victime.

 

Grâce à Tinder, vous ne pouvez pas envoyer ce type de photos ou de vidéos, mais en dehors de l’application, vous le pouvez, vous devez donc être attentif aux demandes de « match ».