Vidéo de Dubaï Porta Potty : « Ils lui ont fait manger la merde et ont même … », une victime brise le silence

Le scandale de Dubaï Porta Potty casse toutes les barraques sur les réseaux sociaux et sur internet en général. Et le terme « Dubaï Porta Potty » a été choisi pour dire « les femmes toilettes ». L’affaire a éclaté il y a quelques jours lorsqu’une dame inconnue a atterri sur les réseaux sociaux pour se confesser.

Elle a raconté en gros, tout ce qu’elle a subi à Dubaï parce qu’elle était une femme toilette. S’en est suivie une pluie de déballages sur les réseaux jusqu’à la diffusion d’une vidéo dans laquelle on voit une meuf en train de « manger le c*ca d’un homme ».

Mais si aujourd’hui l’information a éclaté au grand jour, une internaute indique que le phénomène avait été révélé par une Togolaise il y a de cela 2 ans.

LIRE AUSSI  Porta Potty : Après Mona Kizz , une autre influenceuse tente de se suicider après son enfer à Dubaï

« Ce n’est pas une nouveauté, l’histoire de Porta Potty de Dubaï. En 2020, une Togolaise avait déjà raconté ça », indique-t-il. Et d’ajouter : « Une de ses copines lui avait proposé d’aller gérer un bizi à Dubaï sans donner plus de détails.

Les arabes leur avaient données d’importantes sommes. Elles étaient logées dans le plus grand et luxueux hôtel et faisaient les magasins à volonté. Un soir, une bagnole vient chercher la jeune dame et la conduit sur un bateau où attendaient plusieurs personnes.

Ils l’ont prise par tous les trous. Ils lui ont fait manger de la merde (caca) et ont réalisé tous leurs fantasmes sur elle après l’ont jeté à la mer et l’ont fait ressortir.

LIRE AUSSI  Affaire Pogba : Mathias Pogba rentre en prison

À son arrivée, elle avait signé un contrat sans vraiment faire attention, car toutes ses pratiques sur elle étaient dans les clauses du contrat. Quand elle est revenue au pays, elle ne se sentait pas vraiment bien, et ce, sur tous les plans ».

L’internaute conclut en disant que « ce n’est pas seulement à Dubaï que se passe ce genre de choses… »