Vladimir Poutine dévoile le sort réservé aux traitres qui fuient la Russie

La Russie par son président Vladimir Poutine a qualifié de « traîtres » ceux qui quittent le pays et démissionnent de leur emploi en réponse à l’invasion de l’Ukraine, affirmant que cela renforcerait le pays s’ils étaient éliminés.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov (photo en bas à gauche), a déclaré que de nombreuses personnes en Russie se montraient être des « traîtres », à la suite de commentaires similaires du président russe Vladimir Poutine.

La Russie qualifie les personnes qui quittent le pays et leur emploi de "traîtres".

« En ces temps difficiles… beaucoup de gens montrent leurs vraies couleurs. De très nombreuses personnes se montrent, comme on dit en russe, comme des traîtres », a déclaré Peskov vendredi 18 mars alors que la Russie entame sa troisième semaine de guerre contre son voisin.

La Russie qualifie les personnes qui quittent le pays et leur emploi de « traîtres ».

Interrogé sur la remarque de Poutine selon laquelle la Russie subirait un « auto-nettoyage » naturel et nécessaire, Peskov a répondu :

« Ils disparaissent eux-mêmes de nos vies. Certaines personnes quittent leur poste, certaines quittent leur vie professionnelle active, certaines quittent le pays et s’installent dans d’autres pays. C’est ainsi que ce nettoyage se produit.

Il a balayé les commentaires du président américain Joe Biden qui a publiquement qualifié Poutine de criminel de guerre pour ses actions en Ukraine, notamment le bombardement de maisons civiles, d’écoles et d’hôpitaux.

LIRE AUSSI  Guerre en Ukraine : Ce Camerounais a rejoint l'armée ukrainienne pour affronter la Russie !

Peskov a décrit Poutine comme une « figure internationale sage, clairvoyante et cultivée », ajoutant que Biden n’avait pas le droit de parler en tant que chef d’un État « qui bombarde des gens partout dans le monde depuis des années ».

Ses commentaires interviennent après que Poutine a déclaré que son pays «sera toujours capable de distinguer les vrais patriotes des racailles et des traîtres», alors qu’il dénonçait publiquement ceux qui ne le soutenaient pas.

Faisant référence aux dissidents lors d’une allocution télévisée, Poutine a déclaré mercredi que les Russes « les recracheront simplement comme un moucheron qui a accidentellement volé dans leur bouche ».

Il a ajouté :

« Je suis convaincu qu’une telle auto-épuration naturelle et nécessaire de la société ne fera que renforcer notre pays ».

Poutine, qui appelle la guerre en Ukraine une « opération spéciale », a déclaré que l’Occident utilise une « cinquième colonne » de Russes traîtres pour créer des troubles civils.

« Il n’y a qu’un seul objectif, j’en ai déjà parlé : la destruction de la Russie », a-t-il déclaré.