WikiLeaks : Son fondateur Julian Assange se marie en prison avec Stella Moris

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange va franchir une nouvelle étape dans sa vie en épousant sa partenaire de longue date, Stella Moris, dans une prison de haute sécurité du sud-est de Londres, le mercredi 23 mars.

Ce serait lors d’une petite cérémonie à laquelle assisteront quatre invités, deux témoins officiels et deux agents de sécurité.

Assange est recherché par les autorités américaines pour être jugé pour 18 chefs d’accusation liés à la publication par WikiLeaks de vastes trésors de dossiers militaires américains confidentiels et de câbles diplomatiques.

Il a nié à plusieurs reprises tout acte répréhensible

L’homme de 50 ans est détenu à la prison de Belmarsh depuis 2019 et avant cela, il a été enfermé à l’ambassade d’Équateur à Londres pendant sept ans.

LIRE AUSSI  Paola Locatelli : La YouTubeuse et protégée de Rihanna lancée par Netflix (vidéo)

Alors qu’il vivait à l’ambassade, il a engendré deux enfants avec Moris, une avocate de plus de dix ans sa cadette, qu’il a rencontrée en 2011 lorsqu’elle a commencé à travailler dans son équipe juridique. Leur relation a commencé en 2015.

La cérémonie dirigée par le greffier aura lieu pendant les heures de visite à la prison, où certains des criminels les plus notoires de Grande-Bretagne ont purgé des peines.

La robe de mariée de Moris et le kilt d’Assange ont été créés par la créatrice de mode britannique Vivienne Westwood, qui a déjà fait campagne contre son extradition.

Assange s’est vu refuser ce mois-ci l’autorisation de faire appel devant la Cour suprême britannique contre une décision de l’extrader vers les États-Unis. Il pourrait toujours contester toute décision du gouvernement d’approuver son extradition.